Contrastes pour la voie d’eau française en 2022

2022, une année de contrastes pour la voie d'eau en France

En dépit d’un pic jamais atteint auparavant dans le transport conteneurisé, le tonnage global transporté sur les voies fluviales françaises en 2022 a connu une baisse par rapport à l’année précédente. Cette tendance à la baisse a été observée malgré les efforts déployés pour développer le transport fluvial en France, notamment avec la modernisation des infrastructures et la mise en place de nouvelles réglementations favorisant cette pratique plus écologique. Les raisons de cette diminution restent encore floues, mais les acteurs du secteur cherchent activement des solutions pour inverser cette tendance et relancer l’activité du transport fluvial en France.

Le transport fluvial en France : un bilan contrasté pour l’année 2022

Le volume total transporté sur le réseau fluvial français en 2022 a atteint 49,4 millions de tonnes, soit une baisse d’environ 6% par rapport à 2021 où il était de 52,5 Mt. Cette diminution s’explique en grande partie par la filière du BTP/matériaux de construction qui a enregistré une baisse de 16,9% pour atteindre 19,8 millions de tonnes et qui représente encore 40% du volume transporté sur la voie d’eau.

À l’inverse, la filière des céréales, deuxième filière prépondérante pour le fluvial avec 30% du tonnage total, a connu une progression de 8,6% avec 13,1 millions de tonnes transportées. En revanche, d’autres filières qui constituent un certain volume du tonnage total (15%) ont également connu des difficultés, telles que la métallurgie (-11,3%), les engrais (-12%) et le sel (-26,6%).

Record historique pour les conteneurs

Une bonne nouvelle pour le bilan 2022 est la progression des conteneurs qui ont enregistré une hausse de 3,9% par rapport à 2021, atteignant ainsi 605 500 EVP. La filière a ainsi établi un record historique. Cette progression est portée par le bassin de la Seine (+13,8%), toujours le premier de France, ainsi que par celui du Nord-Pas-de-Calais (170 000 EVP, +5,4%).

A lire aussi :  Comment InfoStream utilise WriterAccess pour produire du contenu de haute qualité pour des clients dans une variété d'industries

La performance sans précédent des conteneurs est encourageante pour l’avenir, selon Thierry Guimbaud, le directeur général de VNF. Il a également souligné que les investissements pour l’entretien, la modernisation et le développement du réseau ont atteint un niveau record de 330 millions d’euros en 2022 et vont progresser à 340 millions d’euros en 2023.

En somme, le bilan 2022 du transport fluvial en France est contrasté avec des baisses dans certaines filières, mais une augmentation significative des conteneurs. Les investissements records pour l’entretien, la modernisation et le développement du réseau sont de bon augure pour l’avenir du transport fluvial en France.

A propos de l'auteur

Retour en haut