Estes parmi les flottes pour piloter le système de capture du carbone de Remora

Appareil Remora
Estes met le système en pratique cet automne

(Découvrez les dernières technologies en matière de camionnage : explorez le numéro d’iTECH de ce trimestre)

Alors que les transporteurs routiers s’efforcent de mesurer et de déclarer leurs émissions de gaz à effet de serre afin de se conformer aux règles ESG, certains poursuivent également des efforts parallèles pour réduire leur empreinte carbone globale en employant de nouvelles technologies innovantes qui éliminent réellement les émissions de CO2 au niveau des tuyaux d’échappement.

Un tel exemple est celui du transporteur de lots partiels, Estes Express Lines.

« Notre président et directeur de l’exploitation, Webb Estes, nous pousse toujours à sortir des sentiers battus », a déclaré Sara Graf, vice-présidente de la durabilité, de la culture et des communications de la flotte. « Au lieu de simplement mesurer, pourquoi ne pas chercher des moyens de réduire les émissions globales ? En matière de durabilité, la réduction des émissions est le Saint Graal.

L’année dernière, Estes a été parmi les premiers transporteurs commerciaux pour compte d’autrui à s’inscrire pour piloter une technologie émergente développée par Remora, une start-up qui a construit un système permettant de capter jusqu’à 80 % des émissions de carbone d’un tracteur directement à partir du pot d’échappement.

Le système de Remora prend les gaz d’échappement d’un camion et les fait passer dans un solvant pour capturer le CO2, laissant l’azote, la vapeur d’eau et une partie du CO2 restant comme émissions finales. Le CO2 capté est ensuite comprimé et stocké à bord du camion dans un réservoir monté derrière la cabine.

A lire aussi :  Les recettes fiscales de la Géorgie augmentent grâce au redémarrage des taxes sur les carburants

Lorsque le camion revient au terminal pour faire le plein, le CO2 séquestré est déchargé du réservoir situé dans la cabine du camion vers un grand réservoir sur place et y est initialement stocké. À partir de là, Remora récupère le CO2 récupéré et le revend aux producteurs de béton et à d’autres utilisateurs finaux, puis partage les revenus avec ses clients de flotte.

Estes met le système en pratique cet automne, en installant dans un premier temps l’équipement de Remora sur un tracteur daycab qui fonctionnera à partir du terminal du transporteur à West Middlesex, en Pennsylvanie, où il installe également un grand réservoir de stockage de CO2. Peu de temps après, Remora installera le dispositif de capture du carbone sur 11 autres tracteurs Estes.

En ce qui concerne le suivi et la déclaration des émissions, Graf a déclaré qu’Estes avait récemment signé avec le fournisseur de télématique Samsara.

« Nous sommes vraiment enthousiasmés par ce que Samsara apportera en matière de transparence et de visibilité sur les émissions, nous permettant d’obtenir des données plus précises », a-t-elle déclaré.

Elle prévoit d’utiliser les outils de Samsara pour prendre en charge un système de reporting qu’Estes est en train de développer et qui permettra à l’entreprise de partager des informations sur les émissions de GES avec les clients jusqu’au niveau de l’expédition.

Graf a souligné que durabilité et efficacité vont de pair.

« Lorsque l’on considère la durabilité, de nombreux avantages (parallèles) découlent également des gains d’efficacité », a-t-elle noté. « Tous ces éléments sont réunis pour faire de nous une entreprise encore plus efficace et plus durable pour nos employés, nos communautés et nos clients. »

Retour en haut