Impulsion pour le rail-route exigée par GNTC

Le GNTC demande une impulsion forte en faveur du rail-route

Une étude portant sur les prérequis au développement du rail-route en France a été effectuée par le cabinet Altermind. Les conclusions de cette analyse ont été fortement recommandées par le Groupement national des transports combinés et Rail Logistics Europe, qui exhortent l’État à les mettre en pratique.

Selon une étude récente d’Altermind, le transport combiné rail-route est considéré comme « le segment le plus dynamique et le plus porteur du fret ferroviaire ». Cette technique est destinée à devenir le principal moteur du report modal de la route vers le rail sur les longues distances. En France, le combiné rail-route est déjà à l’origine de 39% du fret ferroviaire, avec une augmentation attendue dans le cadre du doublement de la part modale du fret ferroviaire d’ici 2030.

L’étude d’Altermind met en évidence une demande croissante pour le transport combiné en France. Toutefois, les opérateurs ne sont pas en mesure de répondre à la demande en raison d’un manque de capacités ferroviaires sur le réseau ferré national et dans les terminaux multimodaux.

Pour remédier à cette situation, Altermind recommande trois mesures. Tout d’abord, il est essentiel de garantir à la filière des sillons répondant aux besoins du marché. Ensuite, il faut accroitre les capacités allouées au transport combiné. Enfin, il est indispensable d’investir dans la régénération du réseau, ainsi que dans la modernisation des terminaux combinés existants et dans la création de nouveaux.

Les deux autres mesures envisagées concernent le soutien aux opérateurs combinés et à leurs clients. Altermind estime « urgent » de soutenir financièrement les opérateurs pour faire face à la hausse des coûts de l’énergie. L’étude suggère également de définir les aides versées à la filière à l’aune des bénéfices environnementaux et sociétaux apportés par le combiné rail-route, tels que la réduction de la congestion et de l’accidentologie routières, des émissions de CO2 et l’amélioration de la qualité de l’air.

A lire aussi :  Qu'est-ce que Flesch Reading Ease et pourquoi est-ce important pour le référencement ?

Enfin, Altermind propose de soutenir les chargeurs et les transporteurs routiers, clients du rail-route, en offrant des incitations financières et réglementaires, telles que l’expérimentation du « 46 tonnes » pour les pré et post-acheminements des terminaux combinés.

Le Groupement National des Transports Combinés (GNTC) et Rail Logistics Europe, filiale du groupe SNCF, indiquent que la mise en œuvre de ces mesures permettrait d’augmenter les trafics rail-route de 60 % d’ici 2027.

Retour en haut