Tesla fixe le 30 novembre pour la livraison du Cybertruck

Cybertruck Tesla
Les bénéfices du troisième trimestre sont inférieurs aux attentes

Tesla Inc. s’en tient à ses prévisions de production pour l’ensemble de l’année et promet son nouveau Cybertruck d’ici le 30 novembre, même si elle a annoncé des bénéfices pires que prévu au dernier trimestre.

La société dirigée par Elon Musk a déclaré que son bénéfice, hors certains éléments, était tombé à 66 cents par action, soit moins que les 74 cents estimés par Wall Street. Le chiffre d’affaires a atteint 23,4 milliards de dollars, a déclaré Tesla dans une lettre aux actionnaires du 18 octobre. Les analystes s’attendaient à ce que l’entreprise génère 24,06 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Néanmoins, le constructeur de véhicules électriques a progressé dans les échanges prolongés suite à l’annonce que le Cybertruck tant attendu de Tesla arrivera enfin sur le marché le mois prochain. Le véhicule a environ deux ans de retard. La société a également assuré aux investisseurs qu’elle était en bonne voie de fabriquer et d’expédier environ 1,8 million de véhicules cette année, un record.

Les actions ont surmonté une première baisse en dehors des heures de négociation, ayant chuté jusqu’à 2,8 % à un moment donné. Le titre est en hausse de 2,2% à 16h36 à New York après que Tesla a confirmé le lancement du Cybertruck le mois prochain.

La nouvelle a éclipsé la baisse des marges bénéficiaires de Tesla. Sa marge bénéficiaire ajustée est tombée à 16,1 %. Sa marge brute automobile hors crédits réglementaires pour le trimestre était de 16,3 %. Les analystes interrogés par Bloomberg s’attendaient à une hausse de 17,7 %.

L’entreprise a réduit à plusieurs reprises les prix de ses voitures cette année, et Musk a déclaré qu’il était prêt à sacrifier les marges bénéficiaires de Tesla, leaders du secteur, pour protéger les volumes de ventes. Les réductions sur son véhicule le plus cher, le Model X, ont dépassé 30 %, rendant les voitures plus abordables pour les clients aux prises avec une inflation et des taux d’intérêt élevés.

A lire aussi :  Les dirigeants portuaires voient la viabilité des installations intérieures

La société basée à Austin, au Texas, a déjà déclaré avoir livré 435 059 véhicules dans le monde au cours de la période, soit sa première baisse trimestrielle en un an, après que les arrêts planifiés de l’usine aient ralenti la production. Tesla a récemment lancé une berline Model 3 rafraîchie en Chine et en Europe et prépare le Cybertruck.

« Bien que les coûts de production dans nos nouvelles usines soient restés plus élevés que dans nos usines établies, nous avons mis en œuvre les mises à niveau nécessaires au troisième trimestre pour permettre de nouvelles réductions des coûts unitaires », a déclaré la société dans sa lettre aux actionnaires.

Ce sera le premier trimestre complet de la société avec le nouveau directeur financier Vaibhav Taneja. Taneja, ancien directeur comptable de Tesla, a été nommé à ce poste en août, lorsque Zach Kirkhorn, alors directeur financier, a brusquement démissionné après 13 ans chez le constructeur automobile.

Retour en haut