Bils-Deroo veut un million de m² de stockage à la fin de l’année.

Bils-Deroo vise le million de mètres carrés de surfaces de stockage pour la fin de l’année

La société Bils-Deroo a décidé de se développer dans la région des Hauts-de-France en ouvrant de nouveaux entrepôts. Cette entreprise qui est experte dans le domaine de la logistique et du transport ambitionne de gérer plus d’un million de mètres carrés de stockage d’ici la fin de l’année 2023. Grâce à cette extension, la compagnie pourra répondre aux demandes croissantes de ses clients et offrir un service de qualité supérieure en matière de stockage. Cette décision stratégique permettra également de renforcer la position de Bils-Deroo dans le marché de la logistique et du transport en France. Les nouveaux entrepôts sont donc une étape importante pour la croissance de l’entreprise et pour répondre aux exigences de ses clients.

Le groupe Bils-Deroo a clôturé l’année 2022 avec un chiffre d’affaires de 190 millions d’euros, soit une augmentation de 8% par rapport à l’année précédente. Sa filiale logistique, Simastock, a été très active tout au long de cette période. Elle a réalisé une double opération avec Decathlon en rachetant un entrepôt de 57 000 mètres carrés sur la plateforme multimodale Delta 3 à Dourges. Elle a également ouvert un nouveau site de 75 000 mètres carrés à Évin-Malmaison.

Simastock a également inauguré un bâtiment de 5 000 mètres carrés à Quaëdypre en début d’année 2023. Le logisticien prévoit de livrer plusieurs extensions de sites dans les prochains mois. Il recevra notamment 36 000 mètres carrés à Dourges (portant son entrepôt actuel à 114 000 mètres carrés), 21 000 mètres carrés à Sin-le-Noble et 6 000 mètres carrés à Cuincy.

D’ici la fin de l’année, Simastock ouvrira également trois nouveaux entrepôts à Hordain (20 000 mètres carrés), Lambres-lez-Douai (50 000 mètres carrés) et à Billy Berclau (35 000 mètres carrés). L’ensemble de ces projets, finalisés en 2022 ou en cours, représente une capacité de stockage supplémentaire de 305 000 mètres carrés. Cela portera à plus d’un million de mètres carrés la surface logistique exploitée par Bils-Deroo et sa filiale Simastock.

A lire aussi :  40 ans de SITL à Porte de Versailles

Le groupe a également réalisé plusieurs projets dans le domaine des transports. Il a créé une nouvelle agence à Caumont Durance pour soutenir ses activités rail-route entre Dourges et le Sud de la France et a augmenté ses investissements dans des véhicules à faibles émissions. Bils-Deroo déclare exploiter une flotte de camions à 60% « non diesel », composée de poids lourds fonctionnant avec des biocarburants et du biogaz. En 2023, 100% de ses entrepôts consommeront de l’électricité « verte ».

En 2022, le groupe avait présenté son plan stratégique Cap 2025, prévoyant un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros et la gestion d’un million de mètres carrés d’ici 2025. Avec ces projets, Bils-Deroo a deux ans d’avance sur son plan stratégique. La société prévoit de réactualiser ces objectifs qui devraient être atteints dès cette année-là.

Retour en haut