Carter Express aide Nestlé à passer au vert avec des tracteurs de chantier EV

Borne de recharge Carter Express
Une subvention de 600 000 $ de l’État de l’Indiana soutient les efforts de développement durable du géant de l’alimentation et des boissons

Deux camions électriques de Carter Express ont récemment été mis en service dans l’usine de production de Nestlé dans l’Indiana grâce à une subvention de l’État de 600 000 $ couvrant la majeure partie du projet de chaîne d’approvisionnement verte.

« Carter a demandé cette subvention pour faire progresser les initiatives vertes en accord avec les objectifs de notre société mère et de nos clients tout en maintenant la viabilité économique », a expliqué Jessica Paugh Warnke, présidente et directrice générale de Carter Express. La société basée dans l’Indiana est une unité de Logisteed du Japon.

Nestlé, le géant suisse de l’alimentation et des boissons, travaille en étroite collaboration avec Carter Express pour rechercher des moyens de décarboner la chaîne d’approvisionnement depuis que Nestlé s’est fixé comme objectif en 2019 d’atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050.

En exploitant les deux camions électriques exclusivement dans l’usine de production de boissons, Carter Express et Nestlé travailleront à la réalisation d’objectifs de développement durable et contribueront à la réduction des émissions de diesel dans l’usine de production de boissons Nestlé à Anderson, Indiana.

Au cours de la durée de vie de ces camions électriques, mis en service le 5 septembre, environ 12 000 tonnes d’émissions de carbone seront évitées, selon Carter Express.

Le Département de la gestion de l’environnement de l’Indiana a accordé une subvention DieselWise à Carter Express pour acheter la paire de camions électriques et l’infrastructure de recharge associée en finançant 75 % du projet. Carter a fourni les 25 % restants. Les subventions DieselWise, qui ont débuté il y a plus de 20 ans, sont accordées à des projets d’État visant à réduire les émissions d’échappement des véhicules diesel.

A lire aussi :  Le boom du Nearshoring fait face à des difficultés croissantes

En septembre, IDEM a annoncé son partenariat avec plusieurs groupes, dont l’organisation à but non lucratif Drive Clean Indiana et l’Indiana Utility Group Consortium, pour lancer une initiative de recharge et de véhicules électriques à l’échelle de l’État appelée GOEVIN (un acronyme pour GO Electric Vehicle INdiana). L’objectif de l’initiative est d’accélérer l’adoption des véhicules électriques dans tout l’État.

L’usine de boissons d’Anderson, qui emploie plus de 800 personnes, est la plus grande usine de Nestlé aux États-Unis et sert de centre de distribution. Carter Express joue un rôle crucial en tant que partenaire maritime dans les opérations de transport de Nestlé.

« Les camions électriques sont destinés au repérage sur place », a déclaré Warnke. « Ces camions sont destinés à nos opérations de gestion de triage. Avant ces camions, nous exploitions quatre tracteurs de chantier 24h/24 et 7j/7 sur leur chantier. Nous exploiterons toujours quatre camions, mais nous disposerons d’un cinquième camion diesel, en guise de secours lorsque les unités doivent être rechargées.

Carter Express a placé « deux unités de charge rapides hors bord de 70 kW 480 V CA » sur site à proximité de la zone de travail de Nestlé, a déclaré Warnke. « Il s’agit d’une opération 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, mais l’exploitation des chargeurs rapides avec une « charge d’opportunité » pendant les pauses du conducteur sera utilisée pour tenter de faire fonctionner les camions 24 heures sur 24. »

Retour en haut