Comment l’IA stimule notre créativité : efficacité et bénéfices de l’intelligence artificielle au service de la création.

efficacité de la créativité humaine

Au moment où j’écris ceci, j’utilise l’IA. J’écris en fait l’article complet, sans aucun support d’IA, mais j’ai utilisé des outils assistés par l’IA pour sélectionner le sujet, obtenir de l’aide avec des mots-clés, des méta-descriptions et éventuellement obtenir des titres suggérés.

Je suis humain et j’écris tout mon contenu. J’utilise des outils d’IA pour être plus efficace.

Ma position reflète un peu les positions de WK Transport-Logistique Content et WriterAccess (le marché que nous avons acquis il y a un an). Chez WK Transport-Logistique Content, nous croyons que L’IA peut rendre notre marché plus intelligent et plus efficace – tout en utilisant la créativité humaine pour créer le contenu le plus engageant.

Beaucoup de choses ont changé ces derniers mois avec les progrès de l’IA qui pourraient un jour changer la façon dont les rédacteurs créent, optimisent, modifient et publient du contenu pour des clients comme vous. L’apprentissage automatique et la création de contenu alimentés par l’IA font la une des journaux et attirent l’attention jour après jour.

Chez WK Transport-Logistique Content et WriterAccess, nous suivons de près les développements, testons des éditeurs de contenu alimentés par l’IA ainsi que des logiciels de montage d’images et de vidéos. Dans tant de cas, ces outils aident vraiment les créateurs à améliorer leur travail créatif.

Dans l’ensemble, l’IA présente un certain nombre de risques et d’opportunités potentiels.

Je crois que l’IA peut rendre nos activités quotidiennes plus intelligentes et plus efficaces. L’IA est très utile pour aider les spécialistes du marketing de contenu avec des éléments du processus de création de contenu.

Pour le marketing, lorsqu’elle est utilisée avec les bonnes intentions et une surveillance humaine, l’IA sera un outil puissant dans l’arsenal d’une marque.

L’IA peut générer des idées rapides et des sujets de contenu qui peuvent être le point de départ des recherches initiales et des grandes lignes des créateurs de contenu. L’IA peut aider générer des titres et des en-têtes, des idées et des brainstormings, des méta descriptions et ainsi de suite.

A lire aussi :  Comprendre l'actualité économique : comment les dernières tendances influencent-elles votre entreprise ?

Nous avons même développé notre propre logiciel qui peut rendre le processus de création de contenu plus intelligent, plus efficace, plus rapide et plus intelligent. En fait, WriterAccess a mené la charge avec des outils d’IA pour aider au processus de création de contenu. Par exemple, notre Matcher de métriques de style alimenté par l’IAen instance de brevet, aide les clients à identifier les rédacteurs qui correspondent au ton et au style de leur marque pour les commandes.

notre nouveau Générateur d’idées de contenu IA (Générateur d’idées de contenu IA) utilise l’intelligence artificielle pour aider les clients avec des suggestions de sujets basées sur les commandes passées. Et notre outil assisté par l’IA éliminera les conjectures pour trouver des rédacteurs qui correspondent au ton et à la voix de votre marque et assurera la confiance des clients.

La leçon principale ici est d’utiliser des outils d’IA pour vous aider dans les domaines où vous êtes vulnérable, tels que :

  • remue-méninges d’idées de contenu ;
  • créer de nouveaux titres ;
  • de nouveaux angles voire de nouvelles propositions.

Mais ne le laissez pas entièrement à l’IA. Il ne devrait pas remplacer les écrivains humains, mais plutôt un assistant.

Bien qu’il semble que les générateurs de contenu IA aient le pouvoir d’accélérer le cycle de vie du contenu, ils ne sont pas toujours la réponse. L’IA facilite la création de contenu tout en rendant le contenu artisanal plus précieux. Il est clair, cependant, que rien ne remplace le contact humain.

En résumé, alors que l’IA peut être utilisée comme un outil de productivité et peut aider à l’idéation, à l’esquisse et à la mise en relation, nous pensons que le contenu généré par l’IA ne sera pas aussi personnel et approfondi que celui écrit par les gens.

A lire aussi :  Joel Vigneron : Comment ses stratégies transforment le monde des affaires ?

Pour cette raison:

  • le contenu créé par des auteurs utilisant l’IA sur notre plateforme sera interdit ;
  • les rédacteurs utilisant la création de contenu assistée par l’IA seront informés que leur contenu ne sera pas livré aux clients.

Pour toutes ces raisons, je suis assez confiant que l’IA sera utilisée par les rédacteurs comme un outil pour augmenter leur efficacité et leur productivité, et non comme un outil pour créer du contenu.

Édition et vérification des faits

L’écriture générée par l’IA met en évidence le besoin d’édition et de vérification des faits. Certains incidents récents très médiatisés confirment qu’avec l’IA – comme avec les écrivains humains – l’édition et la vérification des faits doivent être une partie essentielle du processus.

Juste pour partager un exemple parmi tant d’autres, Men’s Journal a récemment publié un article écrit à l’aide de l’IA qui comportait de nombreuses erreurs majeures dans le contenu relatif à la santé ; des erreurs qui peuvent avoir des conséquences bien plus graves que de simples erreurs dans un article de blog de startup technologique.

originalité et plagiat

Si l’on considère la définition formelle du plagiat, les outils de génération de contenu IA ne copient pas et ne collent pas le contenu. Lorsqu’une personne utilise un outil de création de contenu IA pour générer des idées ou rédiger un article de blog, l’outil utilise ce qu’il a appris en lisant d’innombrables pages pour générer un nouveau contenu. Cela signifie que le contenu produit est quelque peu original.

Les règles de Google confirment que le contenu créé par l’IA n’est pas considéré comme du plagiat. Il s’agit plutôt d’un texte original basé sur les informations disponibles. L’IA puise dans plusieurs sources pour créer le contenu que les utilisateurs recherchent. Le risque juridique est, bien sûr, que les auteurs puissent poursuivre pour plagiat de leur travail original si la copie générée par l’IA est trop proche de l’original.

A lire aussi :  Meta annonce de nouveaux outils d'IA pour optimiser la création et les performances des publicités

Du point de vue du marketing de contenu et du référencement, un inconvénient majeur du contenu généré par l’IA est qu’il n’est pas entièrement original. En fait, les générateurs de contenu IA collectent et combinent simplement (enfin, je dois l’admettre) des informations déjà disponibles sur Internet.

Ainsi, bien que le contenu puisse réussir un contrôle anti-plagiat, il n’inclura pas de recherche, d’idées ou de données originales. En pratique, les outils de création de contenu assistés par l’IA peuvent créer de simples morceaux de texte mais sont incapables de fournir des avis.

Enfin, les générateurs de contenu IA ne peuvent pas non plus écrire sur des événements ou des sujets en évolution rapide, ou sur des sujets sur lesquels la société n’a pas formé de consensus, y compris les questions sociales, politiques et religieuses. Si vous essayez de générer du texte sur ces sujets, vous pourriez vous retrouver avec un contenu biaisé, inexact ou obsolète.

Je suppose que les entreprises qui choisissent de s’appuyer sur un logiciel de création de contenu IA pour générer leur contenu professionnel, plutôt que d’embaucher des rédacteurs créatifs humains, prennent une décision commerciale calculée.

Vous souhaitez vous tenir au courant des meilleures pratiques Marketing ? Alors inscrivez-vous à The Beat, la newsletter interactive de WK Transport-Logistique Content. Vous y trouverez toutes les tendances qui comptent dans le scénario du marketing numérique. On se verra là bas!

Retour en haut