La FHWA débloque 61 milliards de dollars aux États

Travaux de viaduc au nord de Miami
Le décaissement marque la troisième année de financement des infrastructures

Les États obtiennent leur troisième augmentation annuelle de fonds pour les autoroutes, tandis que les montants en dollars restent inchangés pour l’amélioration des ponts et des autoroutes du développement des Appalaches, provenant d’une cagnotte de 61 milliards de dollars d’argent pour les infrastructures débloqué par la Federal Highway Administration.

Le secrétaire aux Transports, Pete Buttigieg, a remercié le président Joe Biden en annonçant la publication, le 5 octobre, des répartitions pour l’exercice 2024 pour 12 programmes de formule dans le cadre de la troisième série de fonds bipartites pour la loi sur les infrastructures visant à améliorer les infrastructures vieillissantes du pays dans 50 États, le District de Columbia et Porto Rico. .

« Des améliorations majeures, nécessaires depuis longtemps, vont être apportées au réseau américain de routes, de ponts et d’autoroutes », a déclaré Buttigieg, soulignant que le ministère des Transports est « fier de fournir des fonds pour moderniser les routes et les ponts à travers l’Amérique – en renforçant nos chaînes d’approvisionnement, en créant des réseaux bien rémunérés ». des emplois et connecter les Américains aux quatre coins de ce pays.

Les fonds fédéraux consacrés à la loi sur les infrastructures sont distribués chaque exercice financier par la FHWA sur la base de formules mandatées par le Congrès.

Les 61 milliards de dollars de l’exercice 2024 représentent 17,6 milliards de dollars de plus accordés aux programmes de formule par rapport à l’exercice 2021, qui était l’allocation annuelle avant la promulgation de la loi sur les infrastructures. Les fonds du programme d’aide routière fédérale sont autorisés périodiquement par le Congrès pour aider les États à financer la construction, la reconstruction et l’amélioration des autoroutes et des ponts sur les itinéraires éligibles à l’aide fédérale et pour d’autres programmes et projets spécialement désignés.

A lire aussi :  (Nouveau rapport) Les spécialistes du marketing prévoient d'augmenter leurs investissements dans le référencement cette année

« Ces investissements historiques dans les infrastructures américaines donnent aux États la flexibilité dont ils ont besoin pour déterminer comment allouer des fonds à une série de projets de transport, tels que l’amélioration de la sécurité de tous les usagers de la route, le remplacement des ponts vieillissants et la réduction des émissions de carbone », a déclaré Shailen Bhatt, administrateur fédéral des routes. .

Pour les programmes d’aide routière fédérale pour l’exercice 2024, 54,6 milliards de dollars ont été autorisés à être prélevés sur le Highway Trust Fund. Cela représente une augmentation par rapport aux 53,53 milliards de dollars de l’exercice 2023 et une hausse de 4 % par rapport aux 52,48 milliards de dollars de l’exercice 2022.

Les fonds alloués pour trois exercices se terminant au cours de l’exercice 2024 restent les mêmes (5,3 milliards de dollars par an) pour les fonds de subvention selon la formule de réparation des ponts devant être utilisés par les États pour rénover ou remplacer des ponts vieillissants. Également inchangé pour le troisième exercice, un total de 246 millions de dollars destiné au développement du réseau routier des Appalaches et réparti entre l’Alabama, la Géorgie, le Kentucky, le Maryland, le Mississippi, la Caroline du Nord, l’Ohio, la Pennsylvanie, le Tennessee, la Virginie et la Virginie occidentale. Les subventions les plus importantes vont à l’Alabama (73,87 millions de dollars) et à la Virginie occidentale (40 millions de dollars). Les États recevant les parts les plus faibles sont le Mississippi (3,19 millions de dollars) et le Maryland (11,17 millions de dollars).

A lire aussi :  Préparation de rapports logistiques : outils et techniques pour les professionnels

Pour les programmes d’aide routière fédérale pour l’exercice 2024, le montant le plus élevé, soit 29,58 milliards de dollars, ira au Programme national de performance routière, 14,39 milliards de dollars au programme de subventions globales pour les transports de surface, 3,11 milliards de dollars au programme d’amélioration de la sécurité routière et 2,63 milliards de dollars au programme d’atténuation des embouteillages et d’aération. Programme Qualité. Les autres fonds comprennent 1,45 milliard de dollars destinés au programme PROTECT, qui accorde des subventions aux États en cas de conditions météorologiques extrêmes et de catastrophes naturelles, et 1,42 milliard de dollars pour le programme national de fret routier.

La répartition des fonds du Programme national de formule d’infrastructure pour les véhicules électriques pour l’exercice 2024 est de 885 millions de dollars, soit la même que celle de l’exercice 2023 et supérieure aux 615 millions de dollars de l’exercice 2022.

Retour en haut