Le bénéfice de TFI au troisième trimestre plonge de 45,6 % en raison de la faiblesse du marché du fret

Camion de fret TForce
Le transporteur constate une faiblesse particulière dans le secteur des lots complets

Les bénéfices de TFI International au troisième trimestre ont chuté de 45,6 % d’une année sur l’autre, l’entreprise montréalaise citant principalement des conditions de marché plus faibles, en particulier sur le marché des lots complets.

Le transporteur pour compte d’autrui a enregistré un bénéfice net de 133,3 millions de dollars, ou 1,54 $ de bénéfice par action diluée, au cours des trois derniers mois, contre 245,2 millions de dollars, ou 2,72 $, pour la période de l’année précédente.

TFI a déclaré un chiffre d’affaires de 1,91 milliard de dollars au cours du trimestre le plus récent, contre 2,24 milliards de dollars pour la même période de l’année dernière, a-t-elle indiqué, ajoutant que le chiffre d’affaires avant supplément carburant s’élevait à 1,63 milliard de dollars, contre 1,86 milliard de dollars pour la période de l’année précédente.

La société a imputé la baisse des revenus principalement à la baisse de la demande du marché final, qui, selon elle, a entraîné une baisse des volumes, ainsi qu’à la vente de ses activités de transport complet de camions CFI, de contrôle de la température et de logistique mexicaine sans actifs en août 2022.

Le chiffre d’affaires à l’échelle de l’entreprise est tombé juste en deçà des attentes consensuelles des analystes de 1,93 milliard de dollars, selon Zacks Equity Research.

« Nous avons bien exécuté pendant cette période de demande plus faible, car notre équipe a été capable de s’adapter rapidement aux conditions changeantes du marché tout en rationalisant davantage les opérations », a déclaré le PDG Alain Bédard. « En conséquence, nous avons pu afficher des résultats solides, dont près de 280 millions de dollars de trésorerie nette provenant des activités d’exploitation. »

A lire aussi :  L'ATRI ouvre une recherche sur les défis liés à l'embauche de conductrices

Les opérations LTL de la société – TForce Freight – ont enregistré un chiffre d’affaires avant supplément carburant de 717,7 millions de dollars, soit une baisse de 12,2 % par rapport aux 817,2 millions de dollars de l’année dernière. Le segment a enregistré une marge opérationnelle de 14% au troisième trimestre, contre 12,3% un an plus tôt.

Le tonnage de TForce Freight a diminué de 0,8 % d’une année sur l’autre à 904 000 tonnes métriques, contre 911 000 tonnes métriques un an plus tôt, a indiqué TFI. Le ratio d’exploitation ajusté des opérations américaines de l’unité est resté inchangé d’une année sur l’autre à 90,8. Le ratio d’exploitation de ses opérations canadiennes s’est affaibli à 77,2 contre 72,8 un an plus tôt.

Le ratio d’exploitation donne un aperçu de la manière dont une entreprise parvient à équilibrer ses coûts et sa génération de revenus. Plus le ratio est faible, meilleures sont les performances d’une entreprise.

L’unité de chargement complet de TFI a vu son chiffre d’affaires avant supplément au troisième trimestre chuter de 21,3 %, à 401,5 millions de dollars, contre 510,2 millions de dollars un an plus tôt, en partie à cause d’une diminution de 107,6 millions de dollars résultant de la cession de CFI. Le segment a enregistré une marge opérationnelle de 12,5% au dernier trimestre, contre 18,9% un an plus tôt.

Le ratio d’exploitation des opérations spécialisées de l’unité s’est affaibli à 87,8 contre 79,9 un an plus tôt. Le ratio d’exploitation de ses opérations de transport de lots complets classiques au Canada s’est affaibli à 87,8 contre 75,5 un an plus tôt.

A lire aussi :  Waymo arrive en Californie du Sud, et c'est un ticket chaud

TFI se classe au 7e rang sur la liste du secteur TT Truckload.

Les revenus de l’unité logistique de l’entreprise ont totalisé 416,2 millions de dollars au cours des trois derniers mois, contre 424,1 millions de dollars pour la période de l’année précédente. L’unité a enregistré une marge opérationnelle de 9,8% au troisième trimestre, contre 6,8% un an plus tôt.

L’unité de colis et de messagerie de TFI a déclaré un chiffre d’affaires avant supplément de 111,7 millions de dollars, soit une baisse de 7 % par rapport aux 120,2 millions de dollars de l’année dernière. L’unité a affiché une marge opérationnelle de 22,6 au dernier trimestre, contre 28,2 un an plus tôt.

L’unité a transporté 141 000 tonnes métriques au troisième trimestre, soit une baisse de 7,2 % par rapport aux 152 000 de l’année dernière.

Pour l’avenir, TFI a déclaré que les prévisions de croissance économique nord-américaine restent modérées et incertaines en raison de divers facteurs, notamment des taux d’intérêt élevés, une inflation élevée, l’escalade des conflits géopolitiques, les pénuries de main-d’œuvre, les défis de la chaîne d’approvisionnement mondiale et le ralentissement de la croissance sur de nombreux marchés internationaux.

La société a déclaré qu’elle restait vigilante sur les nouveaux risques potentiels qui pourraient entraîner de nouvelles perturbations économiques, entraînant de nouvelles séries de baisse des volumes de fret et une hausse des coûts. La baisse des prix du diesel dans les mois à venir pourrait continuer à peser sur les bénéfices, ajoute le communiqué.

« Pour l’avenir, nous sommes bien placés pour capitaliser sur une éventuelle reprise de la demande grâce à notre plateforme efficace », a déclaré Bédard.

Retour en haut