Le chiffre d’affaires de Marten approche les 280 millions de dollars dans un marché difficile au troisième trimestre

Camion de transport de martres
Le transporteur annonce une baisse de ses bénéfices pour tous les segments et se concentre sur son positionnement en vue du rebond du marché

Marten Transport a connu une baisse de ses revenus et de ses bénéfices dans un contexte de marché difficile au cours du troisième trimestre, a annoncé la société le 18 octobre.

Le fournisseur de services de transport sensibles au temps et à la température, basé à Mondovi, dans le Wisconsin, a enregistré un bénéfice net de 13,6 millions de dollars, ou 17 cents par action diluée, pour le trimestre clos le 30 septembre. Cela contre 25,6 millions de dollars, ou 32 cents, à la même période l’année précédente. Les revenus d’exploitation totaux ont diminué de 13,8 %, passant de 324,4 millions de dollars à 279,5 millions de dollars.

« Nos bénéfices ce trimestre ont été considérablement mis sous pression par la faible demande à l’échelle du secteur, l’impact cumulé de la réduction des tarifs de fret avec la perturbation du réseau de fret qui en a résulté et les coûts d’exploitation inflationnistes dans le cadre de la récession actuelle du marché du fret », a déclaré Randolph Marten, président exécutif de Marten, dans un communiqué.

Le bénéfice d’exploitation s’est élevé à 17,2 millions de dollars pour le troisième trimestre, contre 33,8 millions de dollars pour le troisième trimestre 2022. Les dépenses d’exploitation en pourcentage des revenus d’exploitation étaient de 93,8 % pour le trimestre et de 89,6 % pour la même période de l’année dernière.

« La chaleur record et la hausse des prix du carburant chaque mois du troisième trimestre ont entraîné une augmentation de nos dépenses nettes de carburant ajustées en fonction du kilométrage de 3,9 millions de dollars, ou 4 cents par action diluée, entre le deuxième et le troisième trimestre de cette année », a déclaré Marten. « Nous nous efforçons à la fois de minimiser l’impact du marché actuel du fret sur nos opérations et d’investir et de positionner nos solutions de services haut de gamme pour capitaliser sur des opportunités de croissance organique rentables à mesure que le marché se redresse nécessairement – ​​avec une rémunération équitable pour nos services. À cette fin, nous n’avons accepté aucune réduction de taux depuis début août.

A lire aussi :  Hyundai et LG investissent 2 milliards de dollars supplémentaires dans une usine de batteries en Géorgie

Le segment des lots complets a indiqué que les revenus ont diminué de 11,7 % à 114,2 millions de dollars, contre 129,4 millions de dollars au cours du trimestre de l’année précédente. Le bénéfice d’exploitation du segment a chuté de 80,9 % à 2,74 millions de dollars contre 14,3 millions de dollars. Tous les autres segments ont également signalé une baisse de leurs revenus.

  • Le segment dédié a vu ses revenus diminuer de 7,6 %, passant de 110,2 millions de dollars à 101,8 millions de dollars. Le bénéfice d’exploitation du segment a diminué de 13,2 %, passant de 13 millions de dollars à 11,3 millions de dollars.
  • Le segment intermodal a vu ses revenus diminuer de 30,9 %, passant de 31,9 millions de dollars à 22 millions de dollars. Le bénéfice d’exploitation a chuté de 238 % pour atteindre une perte de 1,07 million de dollars par rapport à un gain de 778 000 $ l’an dernier.
  • Le segment du courtage a indiqué que ses revenus ont diminué de 21,7 %, passant de 53 millions de dollars à 41,5 millions de dollars. Le bénéfice d’exploitation du segment a diminué de 24,4 %, passant de 5,66 millions de dollars à 4,28 millions de dollars.
Retour en haut