Mack Trucks conclut un accord de principe avec l’UAW

Usine Mack
L’accord évite une grève potentielle

Mack Trucks a conclu un accord de travail provisoire de cinq ans avec le syndicat United Auto Workers, a annoncé le constructeur automobile le 2 octobre.

Le précédent accord de travail de Mack, basé à Greensboro, en Caroline du Nord, avec l’UAW pour cinq installations en Pennsylvanie, dans le Maryland et en Floride, a expiré le 1er octobre.

« Les termes de cet accord de principe entraîneraient une augmentation significative des salaires et le maintien d’avantages sociaux de première classe pour les employés de Mack et leurs familles », a déclaré le président de Mack, Stephen Roy, dans un communiqué.

« En même temps, cela permettrait à l’entreprise d’être compétitive avec succès sur le marché et de continuer à réaliser les investissements nécessaires dans nos employés, nos usines et nos produits », a ajouté Roy.

Mack, une filiale du groupe Volvo, a refusé de fournir toute augmentation de salaire ou d’autres détails sur l’accord, qui touche 3 900 employés.

L’accord couvre les opérations de Mack Lehigh Valley à Macungie, en Pennsylvanie. Le site est une usine de 1 million de pieds carrés avec trois lignes d’assemblage de cabines, deux lignes d’assemblage de châssis et un centre de modification de camions.

Les opérations de groupe motopropulseur de Hagerstown de Mack Trucks, dans le Maryland, développent et fabriquent tous les moteurs diesel, transmissions et transmissions lourds de l’entreprise.

A lire aussi :  Le short de travail de Lidl : un vêtement pratique et efficace ?

Les employés du centre d’opérations circulaires de Middletown, du centre de distribution de pièces de Baltimore et du centre de distribution de pièces de Jacksonville sont également couverts.

L’accord doit maintenant être ratifié par les membres de l’UAW. L’UAW n’était pas immédiatement disponible pour commenter le 2 octobre les détails de l’accord ou le calendrier de ratification.

Retour en haut