Meta publie un rapport sur l’évolution des règles de confidentialité des données

signaler les données de confidentialité des méta-règles

Besoin de contenu pour votre entreprise ? Trouvez les meilleurs écrivains sur WriterAccess !


Testez gratuitement

La société Meta a publié un rapport sur l’évolution des règles de confidentialité des données dans les environnements numériques.

Réalisée en partenariat avec Deloitte, l’étude «Guide du marketing sur les technologies de protection de la vie privée” fournit des détails sur les demandes actuelles et les changements possibles liés à la confidentialité des utilisateurs.

En outre, il fournit des suggestions sur la manière dont les entreprises peuvent se préparer aux nouvelles politiques de partage et de stockage des données.

Le rapport offre également des informations importantes sur la manière d’optimiser la collecte et l’utilisation des données sans perdre le potentiel d’élargir votre audience.

J’en ai sélectionné quelques-uns dans cet article qui sont indispensables à tout marketeur.

Technologies de protection de la vie privée : les nouveaux alliés de la confidentialité des données

L’avenir de la confidentialité des données est le Technologies de protection de la vie privée (PETs) — en anglais, « privacy-enhancing technologies ».

Les PET sont des technologies qui vous permettent de collecter, traiter, analyser et partager des informations tout en préservant la confidentialité et la confidentialité des données.

Selon le rapport, les écosystèmes publicitaires numériques ont adopté les PET car ces technologies permettent une protection accrue des données des utilisateurs sans causer de friction dans le parcours du consommateur.

Je m’explique : les données personnelles sont des informations précieuses pour que les entreprises puissent identifier des profils comportementaux et rechercher des opportunités de présenter leurs produits ou services de manière personnalisée.

Cependant, la collecte de données nécessite le consentement de l’utilisateur, ce qui peut perturber le parcours d’achat, car les consommateurs doivent autoriser l’utilisation de leurs données en échange de ce que l’entreprise a à offrir (contenus, expériences ou produits, par exemple).

Un exemple pratique consiste à remplir un formulaire sur une page de destination pour recevoir un livre électronique à votre adresse e-mail.

A lire aussi :  Samsung envisage de remplacer Google par Bing en tant que moteur de recherche par défaut sur Android

Dans ce scénario, des changements graduels mais significatifs se produisent depuis un certain temps. L’un est la fin des cookies tiers.

Les spécialistes du marketing devront se réadapter pour collecter les données dont ils ont besoin tout en respectant les limites de consentement et de confidentialité de leur public.

Et c’est là que les PET entrent en jeu : ces technologies offrent une protection robuste et fiable si elles sont associées à une bonne gouvernance des données et constituent une excellente option pour les stratégies numériques, car elles évitent les processus rigides de collecte d’informations et de consentement.

Le rapport détaille également les spectres de la confidentialité des données au sein d’une organisation et la place des PET dans ce contexte :

Meta publie un rapport sur l’évolution des règles de confidentialité des données

D’une part, nous avons le spectre organisationnel, où la confidentialité des données relève des opérations de l’entreprise liées à la gouvernance, au consentement des données primaires, à la pseudo-anonymisation, entre autres. De l’autre côté se trouvent les PET, qui impliquent techniques C’est les technologies de la protection des données.

Le rapport souligne qu’il est important de combiner les deux spectres (organisationnel et technologique) pour une protection des données plus complète.

Conseils aux spécialistes du marketing : comment se préparer à l’avenir de la confidentialité numérique

La mise en œuvre de technologies de protection de la vie privée est et continuera d’être un défi pour les entreprises.

Le rapport apporte une réflexion sur la difficulté d’adopter des solutions innovantes et intelligentes dans un contexte de récession mondiale. La voie la plus logique pour les entreprises est de continuer à investir dans les tactiques traditionnelles qui génèrent le plus de retour sur investissement.

Je souligne cet extrait du rapport qui résume ce défi et signale un premier pas pour le surmonter :

A lire aussi :  La fermeture du gouvernement a été évitée ; Financement prolongé jusqu’à la mi-novembre

« La confidentialité des données peut être considérée par les organisations comme un obstacle plutôt qu’un catalyseur. Cette perception peut amener les marques à hésiter à contribuer aux solutions de confidentialité. Ce récit ne peut être changé qu’avec l’éducation.

En fait, la création d’un environnement de traitement des données sécurisé cela nécessite plus que de simples connaissances génériques sur les technologies et les ressources disponibles : une compréhension plus profonde de l’importance du sujet est nécessaire, et cela ne peut se faire qu’avec des campagnes d’éducation au sein des organisations.

Les spécialistes du marketing jouent un rôle clé dans ce processus. Nos objectifs resteront les mêmes (attirer, éduquer, engager et convertir des clients potentiels), mais traiter une grande quantité de données deviendra de plus en plus complexe et difficile.

Ici, je souligne les recommandations du guide pour se préparer à ce scénario.

1. Investir dans l’éducation à la confidentialité des données

Savoir ce que sont les PET et leur importance est la première étape dans la création d’un environnement de données sécurisé. Tout le monde au sein d’une entreprise (du stagiaire au conseil d’administration) doit comprendre les stratégies de confidentialité des données et leur relation avec le positionnement de la marque.

2. Comprendre où en est votre entreprise aujourd’hui

Ici vient une question fondamentale : « votre entreprise est-elle au courant des évolutions des règles de confidentialité des données ? ». De plus, savoir quelles données l’organisation utilise, comment elles sont collectées et protégées déterminera les prochaines étapes des stratégies de confidentialité.

3. Rendez votre stratégie de données aussi collaborative que votre entreprise

L’élaboration et l’application d’une stratégie de confidentialité des données ne doivent pas uniquement relever de la responsabilité des équipes qui en sont les plus touchées, telles que le marketing et les produits. Avoir une synergie entre ces groupes et ceux de l’informatique et du juridique, par exemple, rendra les actions de confidentialité plus efficaces.

A lire aussi :  Comment l'officiel des transporteurs façonne-t-il le futur de la logistique ?

4. Améliorez vos fonctionnalités de consentement et de confidentialité des données

Garantir la confidentialité des données va bien au-delà d’un texte de consentement sur les formulaires de page Web. La gouvernance des données, les politiques de confidentialité et l’investissement dans la technologie sont les ressources nécessaires pour construire un système fiable de collecte et de gestion des informations dans l’environnement numérique.

5. Faire des partenariats et des expérimentations

Pour construire une architecture de protection des données à l’aide des PET, il est nécessaire de s’appuyer sur un cabinet de conseil spécialisé. Il est également recommandé de tester et d’expérimenter des solutions améliorant la confidentialité.

De plus, le benchmarking avec d’autres entreprises peut être intéressant pour comprendre comment elles protègent leurs données et celles des tiers, en adaptant ce qui fait sens à leur réalité.

Dans un contexte complexe de gestion de l’information, l’enjeu principal du marketing digital est de toucher de nouveaux clients et de créer des expériences toujours plus personnalisées, alliées à une gouvernance efficace des données.

Les PET montrent la voie, comme le détaille le rapport Meta, mais il est nécessaire d’investir dans l’éducation au sein des entreprises sur le sérieux avec lequel la confidentialité des données doit être traitée dans les organisations.

Plus il y a de solutions pour optimiser la confidentialité des données dans une entreprise, plus les chances de faire face aux crises de fuite d’informations sont faibles. « Mieux vaut prévenir que guérir », n’est-ce pas ?

Vous souhaitez vous tenir au courant des meilleures pratiques Marketing ? Alors inscrivez-vous à The Beat, la newsletter interactive de WK Transport-Logistique Content. Nous couvrons toutes les tendances qui comptent dans le paysage du marketing numérique. On se verra là bas!

A propos de l'auteur

Retour en haut