Deux pétroliers entrent en collision dans le canal de Suez en Égypte

Burri de Canal de Suez
Le trafic est perturbé sur une voie navigable vitale par des navires transportant du pétrole et du GNL

LE CAIRE — Deux pétroliers transportant des produits pétroliers et du gaz naturel liquéfié sont entrés en collision dans le canal de Suez, perturbant le trafic sur cette voie navigable mondiale, ont annoncé les autorités égyptiennes le 23 août.

L’autorité du canal de Suez a déclaré dans un communiqué que le BW Lesmes, un pétrolier battant pavillon de Singapour qui transportait du GNL, avait subi un dysfonctionnement mécanique dans la nuit du 22 août et s’était échoué alors qu’il traversait le canal. Le Burri, un pétrolier battant pavillon des îles Caïmans, est entré en collision avec le navire brisé.

La collision a perturbé la circulation, précise le communiqué. Les deux pétroliers faisaient partie d’un convoi transitant de la mer Méditerranée vers la mer Rouge.

« Nous avons immédiatement résolu les pannes (…) et la circulation reviendra à la normale dans les deux sens dans les prochaines heures », a déclaré l’amiral Ossama Rabei, chef de l’autorité du canal, dans le communiqué.

La société de services de canaux Leth Agencies a déclaré le 23 août que l’incident avait retardé le transit de 21 navires en direction du sud.

Environ 10 % du commerce mondial transite par le canal, une source majeure de devises pour le gouvernement égyptien.

A lire aussi :  EDI pour le camionnage : tout ce que vous devez savoir

En mars 2021, l’Ever Given, un porte-conteneurs colossal battant pavillon panaméen, s’est écrasé contre une berge sur un tronçon à voie unique du canal, bloquant la voie navigable pendant six jours et perturbant le commerce mondial.

MarineTraffic, un fournisseur de services de suivi des navires, a publié une vidéo accélérée de l’incident qui montrait le Burri tournant vers bâbord et entrant en collision avec le BW Lesmes, qui s’échouait déjà sur la voie navigable.

Construit en 2018, le Burri mesure 820 pieds de long et 144 pieds de large. Le BW Lesmes a été construit trois ans plus tard et mesure 968 pieds de long et 152 pieds de large, selon MarineTraffic.

Les autorités du canal ont déclaré avoir réussi à renflouer et remorquer le BW Lesmes, tandis que des efforts étaient en cours pour retirer le Burri de la voie navigable. Il a publié des images montrant le Lesmes ancré dans le mouillage du canal, tandis que d’autres montraient le Burri en train d’être remorqué.

« Tous les membres de l’équipage sont sains et saufs et il n’y a eu aucun blessé ni aucun rapport de pollution », a déclaré BW LNG AS, l’exploitant du BW Lesmes, dans un communiqué.

Rabei a déclaré que les premières inspections ont montré qu’il n’y avait pas de dommages significatifs aux pétroliers ni de pollution sur le site. Une équipe technique d’Oslo, en Norvège, arriverait sur le navire plus tard le 22 août pour enquêter sur l’incident, a indiqué BW LNG AS.

Cet incident est le dernier cas signalé de navire coincé dans une voie navigable cruciale. De nombreux navires se sont échoués ou sont tombés en panne dans le canal de Suez ces dernières années. Plus tôt ce mois-ci, un remorqueur a coulé dans le canal après être entré en collision avec un pétrolier battant pavillon de Hong Kong.

A lire aussi :  Rite Aid dépose un dossier de faillite

Le canal, qui relie la Méditerranée à la mer Rouge, a été ouvert en 1869. Il constitue un lien crucial pour le pétrole, le gaz naturel et les marchandises. L’autorité du canal exploite un système de convois, composé d’un convoi en direction du nord et d’un en direction du sud par jour.

Selon l’Autorité du canal de Suez, 23 851 navires ont emprunté la voie navigable l’année dernière, contre 20 649 navires en 2021. Les revenus du canal en 2022 ont atteint 8 milliards de dollars, le plus élevé de son histoire.

Retour en haut