Résultats d’automne du Canadien Pacifique, perspectives révisées pour 2023

Un train du Canadien Pacifique
Après un « trimestre difficile », le CPKC prévoit désormais des bénéfices stables à légèrement positifs pour 2023

L’opérateur ferroviaire Canadien Pacifique Kansas City Ltd. a dévoilé des perspectives plus modérées pour l’ensemble de l’année, affirmant qu’un affaiblissement de l’économie et une série d’interruptions de travail ont pesé sur les volumes de fret au troisième trimestre plus que prévu par la direction.

Le CPKC a révisé ses perspectives pour 2023 en indiquant que le bénéfice par action sera « stable à légèrement positif » par rapport à l’année dernière sur une base ajustée. Auparavant, il avait annoncé une croissance moyenne à un chiffre cette année.

Le PDG Keith Creel a qualifié ce trimestre de « difficile » avec un ralentissement de la demande des consommateurs et des difficultés dans la chaîne d’approvisionnement résultant d’une grève des dockers en Colombie-Britannique.

« Ce n’est certainement pas le résultat que nous avions prévu, mais c’est la chose la plus prudente à faire à ce stade », a déclaré Creel aux analystes. « Cela dit, ce ne sont pas les défis qui nous définissent, mais plutôt la manière dont nous y répondons. »

Le bénéfice est tombé à 92 cents canadiens par action sur une base ajustée combinée, soit une baisse de 9 % par rapport à l’année précédente. Les revenus ont augmenté de 44 % pour atteindre 3,3 milliards de dollars canadiens grâce à l’acquisition de Kansas City Southern, qui a reçu l’approbation réglementaire plus tôt cette année.

« Nous sommes dans cette combinaison depuis un peu plus de six mois dans notre histoire éternelle », a déclaré Creel lors d’une conférence téléphonique avec des analystes. Les opportunités de croissance « restent inchangées. Nous intégrons avec succès ce réseau.

A lire aussi :  La confiance de l'industrie du financement d'équipement augmente en août
Retour en haut