Pa. Turnpike vise des chargeurs de véhicules électriques sur chaque place d’ici 2027

Place de service de Sideling Hill
2,6 millions de dollars attribués à Applegreen Electric pour la prochaine phase d’installations

Le Pennsylvania Turnpike devrait disposer de bornes de recharge pour véhicules électriques sur chaque place de service d’ici janvier 2027, ont indiqué des responsables.

Lors de sa réunion de la semaine dernière, la Turnpike Commission a approuvé un contrat avec Applegreen Electric pour l’installation, l’exploitation et l’entretien des ports de recharge pour véhicules électriques.

Le projet ne coûtera rien à l’autoroute à péage, mais l’autoroute à péage rapportera un pourcentage des ventes brutes d’électricité, a déclaré Richard Dreher, directeur financier de l’autoroute à péage. Dreher a déclaré que le pourcentage devait encore être négocié.

Chacun sera un compresseur, ce qui signifie qu’une charge complète ne prendra pas plus de 30 minutes.

L’autoroute à péage dispose de 48 compresseurs répartis sur six places de service :

  • Huit en direction nord et huit en direction sud à Hickory Run dans le comté de Carbon
  • Huit sur la place Peter J. Camiel à Elverson, comté de Chester
  • Huit à Bowmansville, en direction est, dans le comté de Lancaster
  • Huit à North Somerset, en direction ouest, dans le comté de Somerset
  • Huit à South Somerset, en direction est, dans le comté de Somerset

D’autres places ont des chargeurs plus lents, ce qui peut prendre quatre ou cinq heures. Ils sont à:

  • New Stanton, en direction ouest, dans le comté de Westmoreland
  • Oakmont Plum, en direction est, dans le comté d’Allegheny
  • Roi de Prusse, en direction ouest, dans le comté de Montgomery
  • Bowmansville dans le comté de Lancaster
  • Place Peter J.Camiel dans le comté de Chester
A lire aussi :  L’efficacité énergétique est l’objectif principal de l’aérodynamique des remorques

Fin 2022, seuls 42 785 véhicules électriques étaient immatriculés en Pennsylvanie, soit environ 0,4 % de toutes les immatriculations. Seuls 380 étaient enregistrés dans le comté de Luzerne et seulement 290 à Lackawanna. Cinq véhicules électriques sur neuf sont immatriculés à Philadelphie et dans ses huit comtés voisins les plus proches, ce qui explique la présence de la plupart des bornes de recharge à péage.

Allentown, la seule autre place de service sur l’extension nord-est de l’autoroute à péage, n’a pas de chargeurs pour le moment.

« Notre objectif est d’en avoir sur chaque centre de service, tout comme l’essence et le diesel », a déclaré Dreher.

Camions sur Pennsylvania Turnpike

De manière anecdotique, les responsables des autoroutes à péage ont entendu parler de files d’attente pour la recharge, mais ce n’est généralement pas un problème majeur.

«(Peut-être) à Thanksgiving, tout le monde est sur la route en direction de la maison de grand-mère, mais c’est le but. Nous ne voulons pas de congestion, nous ne voulons pas de lignes », a déclaré Dreher. « Lorsque nous commencerons à atteindre certains seuils d’utilisation, nous demanderons à l’entreprise de déployer davantage de chargeurs afin que vous n’ayez plus de (lignes). Même avec une charge rapide, cela prend 15 à 20 minutes.

Dreher a déclaré qu’il n’était pas sûr de l’ordre d’installation, mais que le ministère des Transports de l’État contrôlerait le flux des fonds fédéraux qui aideront à payer les coûts.

Le 21 septembre, PennDOT a annoncé l’attribution de 2,6 millions de dollars à Applegreen pour installer des superchargeurs à Oakmont Plum, Peter J. Camiel, Sideling Hill dans le comté de Fulton, Bowmansville et New Stanton.

A lire aussi :  Cruise Robotaxi entre en collision avec un camion de pompiers de San Francisco

« Notre travail pour continuer à investir ces fonds contribuera non seulement à développer notre réseau de recharge de véhicules électriques, mais créera également des emplois bien rémunérés dans toute la Pennsylvanie », a déclaré le secrétaire du PennDOT, Mike Carroll, dans un communiqué.

PennDOT est en train d’ajouter des bornes de recharge électrique sur les autoroutes, il y en a donc une tous les 50 miles.

Retour en haut