Le Ford F-150 mis à jour obtient une nouvelle calandre et d’autres fonctionnalités

Ford F-150
Les principaux constructeurs automobiles présentent de nouveaux modèles au Salon international de l’auto de l’Amérique du Nord

DETROIT — Le véhicule le plus vendu en Amérique fera l’objet d’un petit lifting l’année prochaine, l’un des rares véhicules nouveaux ou mis à jour qui seront présentés cette semaine au grand salon de l’auto de Détroit.

Ford a dévoilé la dernière version du pick-up F-150 le 12 septembre lors d’un événement à côté de Huntington Place, le centre des congrès qui accueille le Salon international de l’auto de l’Amérique du Nord, qui débutera avec la journée des médias le 13 septembre.

Il s’agit de l’un des quatre véhicules nouveaux ou remaniés à être dévoilés au salon, comprenant des modèles de la marque tout-terrain Jeep de Stellantis et des marques GMC et Cadillac de General Motors.

C’est bien loin des 40 ou 50 nouveaux modèles qui étaient souvent dévoilés aux heures de gloire du salon. Au cours des quatre ou cinq dernières années, les constructeurs automobiles ont évité les salons automobiles comme lieux privilégiés pour dévoiler de nouveaux modèles. Au lieu de cela, ils choisissent de les montrer en ligne pour moins d’argent et à des moments où ils n’ont pas à partager la vedette avec d’autres.

Les constructeurs automobiles de Détroit sont également dans une impasse avec le syndicat United Auto Workers, les deux parties étant apparemment loin de parvenir à un nouvel accord contractuel avant la date limite du 14 septembre.

Le salon de Détroit se concentrera plutôt sur les expériences pour les consommateurs, y compris une piste intérieure de véhicules électriques et des promenades dans la rue. Tesla, absent du salon depuis des années, revient pour ces événements et avec une exposition au sol.

A lire aussi :  Une étude sur les conducteurs de camion souligne les problèmes de distraction au volant

Le F-150 recevra une nouvelle calandre, des phares de couleur foncée et de nouvelles bouches d’aération ainsi que des fonctionnalités supplémentaires. Ford abandonnera un moteur V6 de 3,3 litres comme moteur de base. Même la gamme de finition la plus basse du XL recevra désormais le V6 à double turbocompresseur de 2,7 litres de 325 chevaux, plus puissant, en équipement standard. Tous les autres moteurs restent.

À l’intérieur, l’intérieur fait l’objet d’une mise à jour et tous les modèles bénéficient d’un écran tactile de 12 pouces en équipement standard.

Les hybrides essence-électrique, qui, selon Ford, représentent désormais 10 % de toutes les ventes de F-150, connaîtront les mêmes changements cosmétiques ainsi qu’une transition plus douce entre l’essence et l’électricité.

La fonctionnalité la plus intéressante est peut-être ce que Ford appelle le « Tayon Pro Access », dont une partie peut s’ouvrir comme une porte pour le chargement et le déchargement, même en tractant une remorque. Bien entendu, l’attelage se replie également à plat. Cette fonctionnalité est standard sur les gammes de finition supérieures, en option sur les autres et indisponible sur les modèles moins chers.

L’ingénieur en chef Milton Wong affirme que les tests sont toujours en cours, mais que même si les émissions sont inférieures dans le modèle 2024, il ne s’attend pas à ce que l’économie de carburant du F-150 s’améliore par rapport aux modèles 2023. Pour répondre aux futures exigences du gouvernement en matière de consommation d’essence et de pollution, les ingénieurs recalibreront les moteurs, les transmissions et les systèmes d’échappement, a-t-il déclaré. Actuellement, un F-150 à deux roues motrices avec un moteur de 2,7 litres atteint 26 miles par gallon sur l’autoroute.

A lire aussi :  Hermida anticipe la formation, Focus Will Blossom chez NTDC

Il s’agit de la deuxième mise à jour du F-150 sans modifier les fondements du camion, une tendance dans l’industrie qui consiste à obtenir plusieurs cycles de produits sans changements majeurs. Dans le passé, les véhicules recevaient de nouvelles fondations tous les quatre ou cinq ans, mais les constructeurs automobiles ont conservé leur capital afin d’avoir l’argent nécessaire pour développer et construire des véhicules électriques.

Wong a déclaré que la plate-forme F-150 est très performante et que son utilisation répétée permet aux ingénieurs de se concentrer sur la technologie pour faciliter le remorquage ou fournir de l’énergie électrique sur les chantiers.

« La réalité est que la plupart de ces plates-formes sont si performantes qu’il n’est pas logique de les concevoir entièrement à partir de zéro tous les quatre ans », a déclaré Sam Abuelsamid, analyste chez Guidehouse Insights. Alors que les constructeurs automobiles dépensent des milliards pour développer et fabriquer des véhicules électriques, il est logique de garder les véhicules à combustion interne existants plus longtemps sur la route, a-t-il déclaré.

Le F-150 mis à jour sera mis en vente aux États-Unis l’année prochaine au prix de départ de 35 570 $ hors frais de port. C’est environ 1 700 $ de plus que le modèle de base actuel.

GMC Acadie 2024

Parmi les autres véhicules dévoilés au salon du 13 septembre, citons le tout nouveau grand VUS multisegment Acadia de la marque GMC de General Motors. Il est construit sur de nouvelles bases et s’agrandit avec plus d’espace pour les personnes et le fret. Son empattement, la distance entre le centre des roues avant et arrière, augmente de 10,6 pouces par rapport à la version actuelle, et il est plus haut de 3,2 pouces. Il reçoit également un nouvel intérieur. Le nouvel Acadia sera disponible au début de l’année prochaine.

Jeep Gladiateur

Stellantis a présenté une version mise à jour du Jeep Gladiator, qui pourrait être appelée la camionnette Wrangler. La version 2024 reçoit une nouvelle calandre, des sièges électriques et des rideaux gonflables latéraux de série. Mais amateurs de trail, n’ayez crainte. Même avec le câblage des sièges électriques, Jeep affirme que le Gladiator peut toujours traverser près de 3 pieds d’eau. Toutes les versions disposent d’un écran tactile standard de 12,3 pouces. Le Gladiator sera mis en vente plus tard cette année.

Cadillac

Cadillac rafraîchit la berline sport de luxe CT5 pour l’année modèle 2024. À l’extérieur, la voiture reçoit une nouvelle face avant, une calandre plus basse et plus large et des feux redessinés. Il y a un écran tactile couleur LED de 33 pouces de diagonale à l’intérieur qui s’incurve vers le conducteur. La voiture conserve son moteur quatre cylindres turbocompressé de 2 litres de série développant 237 chevaux et un V6 biturbo de 3 litres en option développant 335 chevaux. La production démarre au printemps prochain.

A lire aussi :  Les commandes de camions de classe 8 chutent de 12 % en août

Les prix n’ont été publiés pour aucun des trois.

Retour en haut